Accueil » Le compostage » L’organisation sur la plateforme de cocompostage

L’organisation sur la plateforme de cocompostage

Un process respectueux de l’environnement

station finie 1 bd Il intègre un procédé de traitement spécifique dans des bâtiments entièrement clos. L’ensemble des opérations susceptibles d’être génératrices d’odeurs est réalisé sous bâtiment fermé et désodorisé. L’aération dans les tunnels est contrôlée. L’air vicié des tunnels et l’air ambiant de l’usine sont traités par des biofiltres.

Le traitement des jus issus du cocompostage

Une station de traitement des lixiviats est en service sur le site du centre de stockage des déchets des Cramades. La plateforme de cocompostage sera reliée à cette station de traitement afin de garantir que tous les jus issus du procédé de compostage et toutes les eaux ayant été en contact avec les déchets soient retraitées avant leur rejet dans le milieu naturel, conformément aux valeurs maximales fixées par paramètre par la règlementation en vigueur.

L’organisation du process
Les déchets verts

aire déchets verts allancheChaque Communauté de communes est équipée de plusieurs points de collecte des déchets verts où les habitants et les services municipaux pourront déposer leur tonte de pelouse, leur taille de haies et d’arbres, les feuilles et leurs résidus de jardin.

Le syndicat est compétent et récolte ces déchets verts qui sont acheminés sur la station de co-compostage au Cramades.

Les boues

déshydratation boues neuvegliseLe syndicat se déplacera sur le territoire en fonction des besoins des communes. Les boues issues de l’assainissement collectif (stations d’épuration lagunes, décanteurs digesteurs) seront prétraitées sur place, partiellement déshydratées et transportées sur le site.

Objectifs du syndicat : 1 compost normé
La norme NFU 44-095

compostElle fixe des concentrations maximales admises dans les boues (éléments traces métalliques …) et garantie la traçabilité du produit. Ces teneurs à respecter pour le compost normé sont jusqu’à 8 fois plus sévères que pour les boues entrantes dans la fabrication du compost non normé.

La capacité de traitement

L’installation permet de traiter 1500 tonnes de boues de stations d’épuration et 2500 tonnes de déchets verts issus des points de collecte.