Accueil » Pages du slider » Zoom métiers

Zoom métiers

Sur le site des Cramades, il existe de nombreux métiers, allant du valoriste au directeur technique. Vous trouverez ici un descriptif de chaque poste.

Centre de tri

Les valoristes

Métier : valoriste au triDans la cabine de pré-tri, deux valoristes écartent les grands cartons et les bidons. Ils retirent les sacs d’ordures ménagères déposées par erreur dans les bacs de tri. C’est sur ce poste, que les sacs de tri transparents sont ouverts. Dans la cabine de tri, les valoristes trient l’aluminium, les bouteilles en PET coloré et clair, les cartons, les journaux magazines, les refus de tri, ELA (emballage liquide alimentaire). Chaque valoriste est chargé de trier 2 à 3 matériaux. Entre ces deux cabines, un crible permet de filtrer les déchets solides de différentes tailles et l’acier est capté de façon automatique. Les conditions de travail des valoristes se sont améliorées et les tonnages de matières recyclables récupérés ne cessent de s’accroître.

 Le responsable du centre de tri

Il est chargé d’assurer le bon fonctionnement de la chaîne de tri. Il contrôle la qualité des chargements entrants, participe au tri et contrôle la qualité des déchets traités.

Il est responsable de l’équipe de valoristes, et des caractérisations.

Il veille à l’entretien des équipements et à la bonne tenue des matériels par les valoristes.

Les chauffeurs

Ils sont chargés d’accueillir les camions de collecte sélective qui déchargent les déchets recyclables dans les alvéoles du centre de tri. Ils chargent les déchets à trier dans la trémie de stockage. Les déchets triés sont ensuite mis en balles. Les chauffeurs les conditionnent en attendant leur chargement dans les camions qui les transportent ensuite vers les usines de recyclage.

Centre d’enfouissement

Les agents d’exploitation

Ils sont chargés d’accueillir sur le site les camions de collecte des déchets (ordures ménagères, bennes de déchetterie…) et de contrôler la qualité de leurs chargements. Une fois que les déchets sont déversés dans le casier, ils les compactent avec le compacteur à déchets.

Il est chargé d’entretenir les espaces verts du site (sur les anciens casiers qui ont été entièrement re-végétalisés, et sur les talus). Il nettoie le site (ramassage des déchets envolés depuis le centre d’enfouissement) et réalise les tranchées pour la récupération du biogaz.

Il surveille le fonctionnement de la station de lixiviats et réalisent des prélèvements et des autocontrôles sur la qualité des lixiviats traités.

Le mécanicien

Il est chargé de l’entretien du process de tri (825 000 € HT investis). Il contrôle et assure la maintenance des matériels d’exploitation du CET : le compacteur (425 000 € HT) et le chargeur.

Prévention et communication

Le responsable Prévention

En collaboration avec la Directrice du syndicat, le responsable Prévention-Communication est chargé de planifier et de mettre en œuvre le programme local de prévention.

Le SYTEC est la 1ère collectivité en Auvergne à avoir contractualisé avec l’Ademe pour la mise en place d’un programme local de prévention (réduction) des déchets. Il a été élaboré après une année de diagnostic et rentre en 2012 dans sa phase de mise en œuvre.

> Programme de prévention de l’ADEME

Auprès des élus du territoire, il est chargé de faire vivre la politique de prévention et de mettre en place des partenariats avec les acteurs locaux de la prévention.

Ses missions sont nombreuses : mettre en place des outils d’évaluation et de suivi de la politique de prévention, élaborer, suivre le budget et les subventions. Il est chargé d’orienter, de gérer et de contrôler le quotidien du service. Il encadre l’équipe des ambassadeurs du tri et de la prévention : planification, organisation, validation et contrôle du travail de son équipe. Il mène et anime avec elle certaines actions.

Il participe au recrutement des nouveaux ambassadeurs de la prévention et des chargés de missions.

Les Ambassadeurs du tri et de la prévention

Les ambassadeurs du tri sont des communicants de proximité, chargés de promouvoir auprès des habitants, le plus souvent en porte à porte, la collecte sélective, le compostage individuel et la réduction des déchets à la source. Ils mettent en place des animations, des interventions dans les réunions publiques, et dans les écoles. Les ambassadeurs du tri expliquent aux habitants les consignes de tri, les informent également sur ce que deviennent les matériaux recyclés, et quel est l’impact du geste de tri sur l’environnement.

Ils peuvent opérer un contrôle de la qualité du tri effectué par les habitants lors de leurs visites en porte à porte. Ils repèrent alors les dysfonctionnements et peuvent mieux orienter leurs actions pour corriger les erreurs de tri dans le secteur visité.

Les ambassadeurs accompagnent enfin les programmes d’amélioration de la collecte sélective en expliquant les changements à toutes les personnes avec qui ils sont en contact (porte à porte, manifestations, sondages téléphoniques, réunions publiques…)

Le chargé de communication

Il est chargé de concevoir des outils d’information afin d’expliquer aux habitants et aux différents partenaires du Syndicat, comment est organisé le traitement des déchets sur le territoire et quels sont les projets à venir. Il informe la population des actions menées par le Syndicat en matière de respect et de protection de l’environnement.

En collaboration avec la direction, le responsable Prévention et les ambassadeurs du tri, et suivant leurs besoins, il peut concevoir aussi les outils nécessaires à leurs interventions afin d’informer les habitants des services mis à leur disposition pour le traitement de leur déchets, et de les sensibiliser aux actes citoyens en terme de traitement des déchets.

Le chargé de communication est chargé de rédiger les textes utilisés sur les outils de communication écrite : lettre d’information, guide du tri, plaquette de présentation, affiche…, et d’actualiser le site internet. Il est également chargé de développer des partenariats avec les différents médias.

Gestion administrative

La secrétaire comptable

Elle s’occupe des opérations comptables et de trésorerie (mandats et titres de recettes)

Elle vérifie l’ensemble des frais généraux et contrôle les recouvrements de créances. Elle est chargée de facturer les mises en décharge. Elle participe à l’élaboration du budget.

Elle connaît le fonctionnement de la comptabilité des collectivités territoriales. Elle édite également les fiches de paie des employés, et gère au quotidien leur dossier individuel.

La secrétaire comptable maîtrise parfaitement les outils informatiques ainsi qu’un logiciel spécifique de comptabilité et de paie.

Direction

Le Directeur Technique

Il est le garant du bon fonctionnement des installations de traitement de déchets (centre de tri et centre d’enfouissement technique) et du respect des règles environnementales sur le site. Il est le garant du respect des règles d’hygiène et de sécurité mais aussi de la vérification et du suivi de la sécurité des équipements et bâtiments.

Il assure le management des équipes techniques.

Il est responsable de la réalisation des études de projets techniques (prospective et programmation) pour l’optimisation des installations en service, et la mise en place de nouvelles filières de valorisation. Le suivi des travaux correspondants sont sous sa responsabilité.

Il favorise les études visant à proposer des outils d’aide à la décision.

La Directrice

En lien avec l’exécutif, elle a la responsabilité du bon fonctionnement des installations de traitement des déchets et la mise en place de nouvelles filières de valorisation et des opérations visant à réduire les déchets produits sur le territoire.

Ses missions :

  • assister les élus pour la définition des orientations stratégiques du Syndicat,
  • organiser et mettre en œuvre la politique de traitement des déchets décidée par le comité syndical, ▪ assurer les relations avec l’ensemble des collectivités du Syndicat mixte et des partenaires, ▪ développer des partenariats et rechercher les financements nécessaires à la mise en œuvre des projets.

Elle assure le management des ressources humaines et est responsable de l’administration générale du Syndicat (élaboration et suivi des budgets et des prospectives budgétaires, préparation et suivi des assemblées délibérantes, veille juridique, gestion des ressources humaines et du plan de formation)